Conférence sur la veille et le knowledge management du 15 octobre 2019 à l’Impact Hub

Swissintell Event Veille Knowledge Management

Pour cette troisième rencontre de l’année à Genève, nous nous sommes retrouvés dans les locaux de l’Impact Hub. Trois intervenants nous ont parlé de leurs pratiques de veille et de knowledge management. Après le mot de bienvenue et les nouvelles de l’association présentées par Hélène Madinier, Mme Eva Frei a commencé par nous présenter son travail au sein de l’Université de Lausanne. Elle est chargée de fournir à la direction de l’UNIL toutes les informations qui peuvent avoir un impact sur l’institution à travers son service de veille Uniris.

Swissintell Event Veille Knowledge Management

Ensuite, M. Thierry Baud a repris la thématique du jour adaptée au monde de l’entreprise et au knowledge management. La veille consiste à chercher de l’info et de la connaissance pour l’entreprise. Trois axes sont importants : mettre en place de meilleures pratiques, améliorer les processus et promouvoir la gestion des connaissances. L’enjeu principal est que cette connaissance reste au sein de l’entreprise malgré les changements d’effectifs. Le knowledge management permet d’utiliser la connaissance des gens afin d’optimiser la prise de décision.

Swissintell Event Veille Knowledge Management

Finalement, Céline Debray qui travaille pour la caisse de pension de l’État de Vaud Retraites Populaires a conclu cette série de présentations. Son travail est de répondre aux besoins des employés en leur permettant facilement de trouver les sources qui sont nécessaires à leur travail. Après nous avoir présenté les outils qu’elle utilise, Céline a conclu en présentant les défis et challenges auxquels les professionnels de l’information doivent faire face.

Swissintell Event Veille Knowledge Management

La soirée s’est terminée de façon conviviale par des échanges et du réseautage autour d’un verre.

Vous pouvez retrouver les présentations des différents conférenciers dans l’espace réservé aux membres.

GENEVA EVENT: Veille, knowledge management et gestion de l’information : quelles pratiques au sein des organisations ? – 15.10.2019 @Impact Hub

Swissintell Event Veille

INSCRIPTIONS SUR WEEZEVENT

La veille et le knowledge management se basent bien évidemment sur des modes de recherche et des outils ad hoc, mais pas seulement; en effet, au sein des organisations, ces activités doivent se structurer selon une organisation précise, trouver les bonnes collaborations, et apporter des plus-values à moyen et long terme, gages de leur efficacité et de leur pérennisation.

Après avoir vu des exemples de cas pratiques d’OSINT (open source intelligence) réalisés par plusieurs consultants pour des entreprises, il nous a paru important d’écouter des témoignages et de pouvoir échanger sur les pratiques de veille et de partage des connaissances au sein des organisations.

Quels sont les positionnements, les collaborations, les modes d’organisation, les outils, et les apports de la veille et de la gestion des connaissances dans les organisations? Plusieurs membres de Swissintell, qui travaillent dans des grandes organisations, présenteront leur pratique, et échangeront ensuite avec les participants lors du débat qui suivra.

Eva Frei est titulaire d’un Master en sciences de l’information et après avoir travaillé, entre autres, à la bibliothèque de l’EPFL et à l’OMS comme consultante en records management, elle est, depuis 2013, responsable de veille stratégique au sein du Service des Ressources informationnelles et archives (UNIRIS) de l’Université de Lausanne. Elle rédige une newsletter quotidienne sur la politique des Hautes écoles et a co-développé le site Synopsis, produit de veille destiné en priorité à la Direction de l’Université de Lausanne. Par ailleurs, elle produit sur demande de la Direction des dossiers documentaires sur des questions d’actualité (par exemple : qui sont les acteurs, quels sont leurs arguments, historique du débat, articles clés).

Thierry Baud évolue depuis plus de 20 ans dans le Knowledge Management. En 2002, après une formation à l’IMD à Lausanne, et sous l’impulsion du Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères, il est désigné pour mettre en place la stratégie KM du DFAE. Par la suite, il suit la formation en Veille stratégique et Intelligence économique de la HEG Genève et rejoint en 2007 le groupe genevois Firmenich afin d’y développer et implémenter une stratégie KM globale, centrée sur la compréhension des tendances du marché du parfum et les besoins des consommateurs. En 2014, Thierry démarre une activité de conseil via Kinetic Consulting basée à Genève – Objectif: développer et protéger les savoirs des organisations et faciliter la prise de décision stratégique. Ses mandats lui permettent de se familiariser avec toutes sortes d’industries, notamment dans les domaines hospitalier, pharmaceutique et du transport. Thierry est un adepte du Design Thinking (formation au MIT) permettant de mieux comprendre les clients, de créer de meilleurs produits, et de développer efficacement de nouveaux businesses.

Céline Debray, française d’origine possède un double Master en sciences de l’information et en compétitivité des entreprises. Elle a travaillé en France puis Suisse dans différentes structures publiques et privées dans les domaines de la veille technologique, l’intelligence économique, l’investigation et le renseignement commercial. Ses secteurs d’activités privilégiés sont l’industrie, les affaires, et l’enseignement supérieur. Elle a mené une aventure entrepreneuriale durant quelques années dans l’édition et le commerce de détail. Depuis 2018, elle est responsable de la veille et de l’information documentaire au sein de Retraites Populaires, institution vaudoise de droit public sans but lucratif œuvrant dans le domaine de la prévoyance. Retraites Populaires gère notamment la caisse de pension des employés de l’Etat de Vaud.

INSCRIPTIONS SUR WEEZEVENT

Programme :

  • 18h30 – 18h40 : Nouvelles de l’association
  • 18h40 – 19h00 : Eva Frei
  • 19h00 – 19h20 : Thierry Baud
  • 19h20 – 19h40 : Céline Debray
  • 19h40 – 20h00 : Débat
  • 20h00 – 20h45 : Réseautage et cocktail

The Next Big Thing Meeting Series, Meeting Nr 2 – Zurich September 11

Swissintell keeps growing in Zurich! With an event on 11 September, we continued our new Zurich-based series of meetings titled “The Next Big Thing”. Every three months, we meet to discuss how to identify, monitor, and respond to those trends that will shape or disrupt business in the decade ahead.

Our second meeting took place at the Ema House hotel. The meeting consisted of three parts. The first part was led by Aleksandra Bielska, our Zurich area manager. Aleksandra began by reminding the participants of the association’s goals, our vision and activities. She then explained the importance of emerging technologies to the field of competitive intelligence. In particular, she referred to the impact of these technologies on business environment, organizations, Competitive Intelligence discipline, and ourselves.

Aleksandra Bielska - Swissintell

The second part was led by German Ramirez, social media and blockchain pioneer, book author and co-founder at the Relevance House. German talked about the development of the blockchain technology and the problems that currently affect the field. He stressed that many claims about blockchain should not be taken at face value and reminded us of the importance of focusing on the utility of blockchain-based solutions and not on the “buzz” that the technology generates. He looked at the relevance of blockchain-enabled products and services through the prism of three pillars: value, visibility and credibility. He also provided us with a list of mistakes to avoid and good practices to follow when adopting blockchain-based solutions.  German ended his presentation stressing that a complete paradigm shift is needed to change the established standards.

German Ramirez - Swissintell

Augmented Reality (AR) was the focus of the last part of the meeting. Robert Adelmann, a former researcher at ETH and MIT and a co-founder at Scandit presented a brief history of AR before he elaborated on the current state of the art. He described how AR could be used in industries as disparate as maintenance, logistics and education. He used short videos to illustrate relevant use cases. He specifically mentioned the growing popularity of AR-based mobile applications that allow customers to virtually place products in their environment and, hence, reduce the risk of purchasing something that does not fit or that the customer does not like.

Robert Adelmann - Swissintell

Optimistic that the virtual and the real world are merging, Robert concluded his presentation with an outlook into the future evolution of AR. After the traditional question and answer session, the meeting concluded with its participants engaging in a long discussion over a glass of wine.