GENEVA QUARTERLY EVENT: Intelligence Economique dans le secteur bancaire (due diligence, compliance, regtech) : défis et perspectives – 24.01.2019 au GCSP

Intelligence Economique dans le secteur bancaire - Swissintell

Les intermédiaires financiers, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, sont tenus par la loi d’appliquer des obligations de diligence à l’égard de leurs clients (identification, clarification), ce qu’on appelle aussi la « due diligence ». En Suisse, de nombreux intermédiaires utilisent World-check, Factiva ou Lexis-Nexis. Que dire de la fiabilité de ces sources ? Quels sont les défis pour le secteur bancaire ? Quels solutions et enjeux pour l’écosystème des professionnels de l’information ?

Inscriptions sur Weezevent

Vous avez également la possibilité de renouveler votre adhésion à Swissintell pour l’année 2019 de profiter des tous les événements gratuitement !

Renouveler ou s’inscrire comme membre 2019 (paiement en ligne)

Programme :

18.00: Bienvenue et inscription

18.30-18.40: Message de bienvenue du GCSP et du president de Swissintell

18.40-19.30 : Interventions
• M. Gagik Sargsyan, Fondateur et CEO Polixis Sàrl
• M. Pierre Besson, Group Senior Advisor Risk and Compliance, Union Bancaire Privée, UBP SA

19.30-19.45: Questions / Réponses

19.45-20.45: Drinks and Networking.

 

Competitive intelligence in the banking sector (due diligence, compliance, regtech): challenges and perspectives

Register here

You also have the opportunity to renew your Swissintell membership for 2019!

Renew or apply for 2019 membership (online payment)

Financial intermediaries, in the context of the fight against money laundering (AML) and terrorist financing, are required by law to apply due diligence obligations towards their customers (identification, clarification), also known as “due diligence“. In Switzerland, many intermediaries use World-check, Factiva or Lexis-Nexis. What about the reliability of these sources? What are the challenges for the banking sector? What solutions and challenges for the information professionals’ ecosystem ?

Program :

18.00: Welcome and registration

18.30-18.40: Welcome message from the GCSP and the President of Swissintell

18.40-19.30 : Interventions
– Mr. Gagik Sargsyan, Founder and CEO Polixis Sàrl
– Mr. Pierre Besson, Group Senior Advisor Risk and Compliance, Union Bancaire Privée, UBP SA

19.30-19.45: Questions / Answers

19.45-20.45: Drinks and Networking

L’Intelligence Economique au menu de la stratégie sécuritaire du canton de Genève

Les conditions-cadres pour la sécurité et la prospérité de Genève, ainsi que de l’ensemble de sa population, sont garanties au quotidien. Le canton de Genève dispose des moyens, des infrastructures, de la formation et des personnels de haut niveau, interopérables, capables conjointement de maîtriser des incidents ou des événements ponctuels. Des conditions favorables permettent de faire face à des circonstances ou défis extraordinaires. Le canton de Genève collabore activement avec les communes, les autres cantons, la Confédération et ses partenaires français afin d’anticiper, de gérer et de résorber des crises ou des événements exceptionnels.

Objectif 3.2 : Développer une cellule de stratégie prospective et d’intelligence économique, ainsi qu’une culture et des compétences dans le domaine de la sécurité de l’information.

Dispositif d’intelligence stratégique et de prospective. Développé par la direction générale du développement économique, de la recherche et de l’innovation, un démonstrateur de ce dispositif et de ses applications a été présenté lors de l’événement GE=Ci2 , le 22 novembre 2017. Ce dispositif – en cours d’élaboration – se structure principalement autour de compétences en gestion et en analyse d’information. Il prend la forme d’une plateforme dont les fonctionnalités peuvent être adaptées selon les besoins. Ce dispositif se caractérise par son agilité, sa modernité et son évolutivité. Les principaux composants du cycle de l’information (veille, analyse, partage d’informations, évaluation) sont mis à contribution afin de fournir la bonne information à la bonne personne au moment opportun. Cette démarche s’accompagne de sessions d’intelligence collective et de développement de compétences en prospective et en sécurité de l’information.

Une année d’espionnage en Suisse, revue 2018 par Alexis Pfefferlé

Selon l’astrologie chinoise, 2018 était l’année du Chien de terre. Pour les autorités helvétiques, cette année fût surtout celle des espions économiques, adeptes ou non de l’astrologie chinoise.

[…]

Notons également que l’Université de Berne conduit actuellement une étude sur l’espionnage économique en Suisse, en collaboration avec le SRC. Le but de cette étude consiste en un relevé détaillé de la situation, une estimation des impacts financiers et autres dommages, ainsi qu’une évaluation de la qualité de la collaboration entre les entreprises et les autorités. La publication de l’étude est prévue pour fin 2019.

Espérons que les résultats de cette étude provoqueront un électrochoc sous la coupole afin que chaque étudiant et chaque chef d’entreprise, de la start-up à la multinationale, puisse bénéficier au minimum d’une présentation des enjeux et des risques dans le cadre de ce programme Prophylax qui gagne à être connu de tous.

Source et article complet : Le Temps