Compte rendu 28.4.2022 @HEG – Intelligence Economique, souveraineté numérique et autonomie stratégique de la Suisse : défis et perspectives

Lors de notre événement du 28 avril 2022 à la HEG, nous avons invité Lennig Pedron de la Trust Valley, Thomas Jacobsen de Infomaniak et le Professeur Jean-Henry Morin de l’Insitute of Information Service Science de l’UNIGE afin de discuter de la souveraineté numérique et de l’autonomie stratégique de la Suisse.

Hélène Madinier, Professeure à la HEG et spécialiste en veille a introduit la conférence en rappelant le lien entre l’intelligence économique et la souveraineté numérique qui est la protection du patrimoine informationnel.

Hélène Madinier, Professeure à la HEG et spécialiste en veille

Nos différents invités nous ont expliqué ce qu’est la souveraineté numérique qui comprend le lieu où sont stockées les données physiquement, quels logiciels sont utilisés et où ils sont développés. Ce dernier point est primordial, étant donné l’aspect légal à prendre en compte pour connaître la juridiction qui s’applique. La manière dont la Confédération gère ses données a également été abordée.

Le Professeur Jean-Henry Morin a présenté plus précisément le contexte historique de l’évolution du numérique en suisse puis a expliqué la notion d’autonomie et de responsabilité numérique et notamment celle des entreprises suisses. Il a également parlé d’une initiative en cours pour la « mise en place d’une infrastructure numérique souveraine et de standards de sécurité de gouvernance ».

Les différents intervenants se sont accordés sur l’importance de connaître les solutions développées dans notre pays, car la souveraineté numérique chez nous est possible et souhaitable d’un point de vue non seulement écologique, particulièrement en ce qui concerne la protection de nos données numériques. Les acteurs suisses du numérique possèdent toutes les compétences et moyens techniques permettant cette autonomie, notamment en ce qui concerne la création d’un cloud suisse. Mais Lenning Pedron, a soutenu que malgré les compétences techniques, les ressources financières, notamment pour la maintenance de ces systèmes ne sont pas garanties.

Présentation de Lenning Pedron pour améliorer la souveraineté numérique

Néanmoins, la Trust Valley travaille en ce sens en créant un écosystème résilient à l’aide de start-up et de PME afin d’améliorer la souveraineté numérique suisse en travaillant localement. Infomaniak opère dans le même objectif et fait également parti du mouvement soutenant une initiative populaire pour la souveraineté numérique suisse et qui demande la création d’un « Swiss Cloud » . Plus d’informations à ce sujet sur swissdatasovereignity.ch.

La conférence s’est terminée sur une table ronde animée par Alain Mermoud puis les participants ont pu s’entretenir autour d’un buffet.

Avant la conférence s’est tenue l’assemblée générale de Swissintell, durant laquelle le nouveau comité a été élu. Le Président Alain Mermoud, la Vice-présidente Aleksandra Bielska, le trésorier Christopher H. Cordey et le Secrétaire général Kilian Cuche sont ainsi remplacés par la Présidente Stéphanie Haesen Perroud, la Vice-présidente Hélène Madinier, la Responsable événementiel Zürich Aleksandra Bielska, la trésorière Foteini Nikolou et la Secrétaire générale Amina Bouslami. Alain Mermoud rejoint l’advisory board, composé des anciens présidents.

GENEVA EVENT: Intelligence Economique, souveraineté numérique et autonomie stratégique de la Suisse : défis et perspectives – 28.04.2022 HEG Genève

Vous êtes cordialement invité-e-s à notre prochain événement organisé en collaboration avec la Haute école de gestion de Genève (HEG-Genève) – HES-SO et la Trust Valley :

Cet événement a lieu dans la salle B 3.12, au 3ème étage du bâtiment B, Campus Battelle, Rue de la Tambourine 17, 1227 Carouge

INSCRIPTIONS SUR INFOMANIAK

*** Programme de la soirée ***

17h00 General Assembly (GA) Swissintell (only for members)

***

18h00 Ouverture des portes

18h10 Prof. Hélène Madinier, Haute école de gestion de Genève

18h20 Lennig Pedron, Trust Valley

18h50 Thomas Jacobsen, Infomaniak

19h15 Prof. Jean-Henry Morin, Université de Genève

19h30 Discussion et table ronde, animée par Dr. Alain Mermoud, EPFL Cyber-Defence Campus

20h00 Apéritif dînatoire et réseautage

Conférence Swissintell – Cybersecurity Technologies: An overview of trends in Switzerland and abroad du 2 décembre 2021 au CYD Campus

Lors de notre dernier événement du 2 décembre 2021 au Cyber-Defence Campus (CYD), notre stagiaire nous a présenté les projets qu’elle a mis en place durant son stage d’été, puis les participants ont pu, en avant-première, assister à la présentation du rapport « CYBERSECURITY TECHNOLOGIES: An overview of trends in Switzerland and abroad » par Michael Tsesmelis suivi par des explications détaillées sur la manière d’évaluer les technologies en matière de cyberdéfense par le Dr. Dimitri Percia David.

Swissintell - Event 2.12.21

Durant la première partie, Dr. Alain Mermoud – président de Swissintell – a donné quelques nouvelles de l’association en révélant les futurs événements planifiés (visibles dans l’onglet Events sur notre site) puis Amina Bouslami – qui a effectué son stage de juillet à octobre chez Swissintell – nous a présenté les résultats des différents projets qu’elle a réalisés, notamment : un tableau de bord, visible sur la plateforme netvibes, mettant en valeur la mise en place d’une veille sur 3 thématiques ( « faire de la veille », « la protection des données » et « les cyber menaces »), ainsi qu’une vidéo de présentation de l’association Swissintell qui sera utilisée à des fins de promotion.

Swissintell - Event 2.12.21

Dans la deuxième partie, Michael Tsesmelis – étudiant en gestion et data science – nous a présenté le rapport « Cybersecurity Technologies An Overview of Trends & Activities in Switzerland and Abroad » auquel il a contribué. Ce document vise à informer un large public s’intéressant à la cybersécurité, des activités du CYD. Le rapport aborde plusieurs points. Il présente, tout d’abord, le contexte politique ainsi que les plus importantes technologies émergentes en matière de cybersécurité en Suisse avant de se focaliser sur 5 technologies en particulier : la 5G, le Big Data, le Machine Learning, la Blockchain et le contact tracing. Toute une section vise ensuite à expliquer comment ces différentes technologies sont analysées dans leur utilisation sur le marché. Pour finir, une présentation des différentes collaborations et des startups présentes en Suisse est faite. Une partie est également dédiée aux emplois.

Swissintell - Event 2.12.21

Durant la troisième partie, Dr. Dimitri Percia David – chercheur post-doctorant au CYD Campus – nous a donné des explications plus détaillées au sujet d’une partie du rapport qui présente son travail, à savoir la manière d’évaluer les technologies en matière de cyberdéfense. Il a tenté de vulgariser, autant que possible, le langage très technique de ce domaine, afin de le rendre accessible à un large public. Il nous a notamment expliqué que deux variables sont utilisées pour évaluer les technologies en vue de les acquérir pour la cyberdéfense : le développement des technologies et l’attention portée à la sécurité de ces mêmes technologies. L’objectif de sa recherche est de trouver de quelle manière une technologie est susceptible d’évoluer, afin d’avoir des modèles qui aideraient à évaluer et prévoir le développement de futures technologies. Sa présentation est disponible sur le site de Swissintell dans l’espace réservé aux membres.

Swissintell - Event 2.12.21

La conférence s’est terminée sur un temps de questions/réponses, puis les participants ont pu s’entretenir autour d’un buffet pour terminer cette année particulière.

Swissintell - Event 2.12.21