Conférence DEFTECH – Innovation dans la défense : sommes-nous prêts pour l’avenir ?

Écosystème suisse en matière d’innovation dans la défense : sommes-nous prêts pour l’avenir ? DEFTECH: Comment l’innovation peut-elle rendre la Suisse plus sûre ?

Un Workshop DEFTECH avec présentation, réflexions et anticipation sur les questions: À quoi ressemble l’écosystème suisse en matière d’innovation dans la défense ? Sommes-nous organisés de manière optimale pour faciliter et soutenir l’innovation dans des domaines (technologiques ou autres) critiques pour la sécurité ? Certaines opportunités doivent être considérées et certains changements éventuellement apportés pour mieux protéger le développement des connaissances au sein de nos universités et start-up, qui créent les fondements des transformations technologiques de demain.

Lieu de la manifestation: KKThun (http://www.kkthun.ch/fr/bienvenue)

Délai d’inscription: 28. octobre 2019

Inscription

Risk and Resilience Reports

Die Risk and Resilience Reports konzentrieren sich auf verschiedene Aspekte aus den Bereichen Sicherheitsrisiken und Verwundbarkeit, Risikoanalyse und -management, Emergency-Preparedness sowie Krisenmanagement. Die Publikationen haben häufig einen schweizspezifischen Fokus. Publiziert werden die Berichte von der Risk & Resilience Research Group des CSS; sie erscheinen in englischer oder deutscher Sprache.

Source and reports : Center for Security Studies – ETH

La souveraineté numérique des avions de combat en question

Tom Shark prend connaissance des récents articles consacrés à la prochaine acquisition d’un nouvel avion de combat par la Suisse. Il constate avec effroi la candeur des décideurs helvétiques qui pensent pouvoir assurer leur indépendance en exigeant des engagements écrits et un accès complet au code source de tous les logiciels liés aux appareils. La protection des données des futurs avions de combat semble éveiller certaines consciences, à l’instar de ce qui s’était produit lors de l’acquisition par la police bâloise de véhicules de marque Tesla qui comportaient notamment des possibilités d’écoute des conversations ayant lieu dans l’habitacle. C’est toutefois la résignation qui prévaut: les principaux acteurs du dossier mettent en exergue la dépendance de la Suisse, ainsi que les risques de fuite ou de vols de données. Reste à savoir l’intensité de cette dépendance et à en mesurer les risques…

…L’électronique embarquée dans les différents outils de la guerre moderne constitue à n’en point douter leur talon d’Achille. En sus d’offrir une cible à l’adversaire, elle constitue une formidable opportunité pour les États producteurs de réguler les conflits. Seule une autarcie stratégique (illusoire à ce stade) pourrait permettre d’y échapper. L’avenir appartiendra à ceux qui pourront maîtriser les composants de la chaîne de défense et ainsi garantir une réelle indépendance. Et pour ce faire, une industrie d’armement indépendante est nécessaire.

Article complet et source : Antipresse, par Sébastien Fanti