Intelligence économique : analyse stratégique des acteurs prestataires d’intelligence économique en Suisse romande

Mémoire de Master de Béatrice Bourgeois sous la direction de la professeure Hélène Madinier à la Haute Ecole de Gestion de Genève.

TM_Bourgeois_IE_MasterIS

Résumé

Si les prestataires romands de services en intelligence économique font aujourd’hui l’objet d’une étude, c’est qu’ils le méritent. Savant mélange d’expertise, de technologie, de sécurité labellisée «Swiss Made», de formations et de partenariats stratégiques, les acteurs romands certifiés «intelligence économique» veulent sortir de l’ombre et gagner en visibilité mais aussi en reconnaissance. Car, l’intelligence économique est une discipline souvent peu connue du grand public et des dirigeants d’entreprises et véhicule parfois de fausses images. Dans sa volonté de travailler à l’amélioration de l’image des acteurs prestataires en intelligence économique, la société SoCoA, entreprise vaudoise de conseil, audit, formation, cybersécurité et gestion de crise nous a mandaté pour mener une analyse stratégique de la profession.

Le but de cette présente analyse est de circonscrire le paysage romand des acteurs prestataires en intelligence économique, de faire prendre conscience de l’importance de la professionnalisation de la discipline et donc de la nécessité de s’y former mais aussi de connaître les besoins de la profession particulièrement en matière de code éthique. Pour ce faire, nous avons tout d’abord réalisé une revue de littérature qui a permis dans un premier temps de dresser le ou les profils professionnels des prestataires de services en intelligence économique que sont surtout les analystes, les conseillers, les avocats et juristes et les détectives.

Après nous être penchés, dans le cadre de l’étude préliminaire de 5 acteurs, sur ce qui constitue leurs principales activités sources de revenus, nous avons orienté notre analyse sur les canaux de communication et de positionnement aux fins de leur développement.

L’enquête en ligne a permis de procéder à un inventaire quantitatif de la profession; il s’avère que seule une vingtaine d’acteurs romands proposeraient véritablement des prestations en intelligence économique dans toute sa globalité. En fait, 53% des acteurs prestataires d’intelligence économique n’hésitent pas à externaliser certaines de leurs activités en lien avec l’intelligence économique. Certes, les raisons peuvent être pécuniaires mais il semble que l’absence de formation et de professionnalisation de la discipline n’est pas à négliger. D’ailleurs, les entretiens semi-directifs menés avec des experts travaillant dans la discipline ont permis de conforter nombre de réponses données dans le cadre de l’enquête en ligne. De même, le manque voire l’absence de référencement de la discipline dans les bases de données professionnelles semble aussi à l’origine du manque de visibilité de la profession.

Les recommandations émises à la fin de notre étude et issues de la synthèse de ces étapes, devraient permettre à la profession de prendre un réel essor et ainsi de gagner en visibilité.

Source : RERO DOC

Nouvelle formation diplômante : CAS en veille stratégique

Vous souhaitez renforcer vos compétences en veille stratégique? Seule formation diplômante sur la veille en Suisse, le CAS en veille stratégique, organisé par la HEG-Genève, démarre fin octobre. Il fournit des outils et des méthodes permettant d’accroître la capacité d’innovation, de réduire l’incertitude, et de pratiquer la prospective.

Pour en savoir plus, participez à la séance d’information à distance le jeudi 11 juin à 17h30. Après avoir complété le formulaire, vous recevrez un lien pour participer à la session d’information.

Transformez dès à présent l’information en avantage compétitif !

CAS Veille HEG

HEG-Genève en partenariat avec Geneva Intelligence

Évolution des pratiques de veille en Suisse romande et rôle des professionnels de l’information dans la promotion de la veille

Hélène MADINIER, Professeure associée HES, Haute École de Gestion de Genève
et Stéphanie HAESEN, Chargée de cours HES, Haute École de Gestion de Genève

Cet article décrit l’évolution des pratiques de veille en Suisse romande depuis environ une quinzaine d’années, en se basant sur des enquêtes, des témoignages de praticiens concernant des cas particuliers, ainsi que sur le développement des réseaux : colloques, conférences et association professionnelle, le développement de la recherche appliquée et de la formation en veille. Finalement, il met en évidence quelques évolutions récentes observées. Pour chaque point, il met en exergue le rôle des professionnels de l’information.

Publié dans les Cahiers de la Documentation 2020/1