SATW Technology Outlook 2019: Importance des technologies pour la Suisse

SATW Technology Outlook

Les technologies situées dans le quadrant bleu (en haut à droite) sont les technologies «star». La Suisse y possède de fortes compétences nourries par des activités intenses de recherche universitaire et industrielle, et leur portée économique est considérable. Elles assurent à la Suisse des revenus importants et créent des emplois. Leur positionnement est donc excellent pour un développement ultérieur positif. Il s’agit de renforcer ces technologies et de saisir les opportunités de nouveaux domaines d’activité commerciale. Cela nécessite des efforts supplémentaires et soutenus; les entreprises et les instituts de recherche actifs dans les technologies de ce quadrant ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers. Il leur faut valoriser plus largement les connaissances et le savoir-faire acquis.

Les technologies dans le quadrant jaune (en bas à droite) relèvent d’un «heureux hasard» pour la Suisse. Alors que les compétences en Suisse y sont plutôt peu développées, c’est-à-dire que peu d’organismes de recherche se penchent sur ces thématiques, elles génèrent un chiffre d’affaires important. Ces technologies sont «automotrices». Il s’agit de technologies parvenues à maturité, bien établies, dont le développement actuel est plutôt lent. Mais cette situation pourrait changer et il faut surveiller leur évolution de près. Il pourrait s’avérer payant à l’avenir d’investir dans la formation et la formation continue ainsi que dans la recherche fondamentale et appliquée.

Le quadrant rouge en haut à gauche contient des technologies de «niche». Les investissements consacrés à ces technologies doivent faire l’objet d’un examen critique: les compétences en Suisse en termes d’intensité des activités de recherche sont élevées mais les retombées économiques sont plutôt faibles, posant la question du retour sur investissement et du potentiel futur de ces technologies. Certaines technologies comme les «machines apprenantes » sont sur le point de passer du statut de «niche» à celui de «star», tandis que d’autres comme le «stockage futur de l’énergie» en sont encore loin. Il s’agit d’améliorer la commercialisation et d’établir de nouveaux domaines d’activité commerciale. Il faut également viser la numérisation des processus de fabrication internes afin de baisser les coûts de production et d’augmenter le chiffre d’affaires et le bénéfice.

Dans le quadrant vert en bas à gauche se trouve le grand groupe des «espoirs» technologiques. Leur portée économique est encore faible et l’intensité modérée des activités de recherche qui leur sont consacrées limite aussi les compétences. Le marché prospecté par les entreprises suisses n’est pas (encore) mûr, même si le degré de maturité technologique de certaines technologies est déjà relativement élevé. Mais ce quadrant contient aussi de nombreuses technologies émergentes dont le potentiel futur est incertain. Il est donc important de suivre de près et d’analyser l’évolution de ces technologies et de déterminer leur potentiel commercial international. Afin de promouvoir ces technologies, il semble indiqué de mettre en réseau les partenaires universitaires et industriels et d’établir des plateformes d’échange.

Source : SATW

The Next Big Thing Meeting Series Nr 2 – September 11, Zurich

The-NEXT-BIG-THING-II_Final

Become a member now and discover all membership benefits
such as free access to all our events in Zurich and Geneva !

!Half price for the rest of 2019!

REGISTER FOR THE EVENT VIA WEEZEVENT

Intelligence helps business decision-makers understand the future. And understanding the future includes understanding technologies that will shape it. During the second meeting of our series we will look behind the curtains of emerging tech.

To what extent can we trust what we see, read and hear about emerging technologies ? What key internal issues affect emerging technology fields ? What should we know about these internal dynamics to make better decisions ?

These are just some of the questions we will try to answer as our distinguished guests take a deep and critical dive into the world of blockchain and augmented reality (AR).

PROGRAM

18:00 – Intelligence and emerging tech

Opening by Aleksandra Bielska (Swissintell, Zurich Greater Area Manager)

18:10 – Speakers

No more mistakes: making the blockchain relevant by German Ramirez (Digital, social media & Blockchain pioneer, co-founder at the Relevance House, book author and keynote speaker)

The current state of augmented reality by Robert Adelmann (Founder Merging Worlds, ETH & MIT, Co-founder Scandit, Founder UX and AR at Ergon Informatik AG)

19:20 – Q&A and Discussion

19:40 – Networking Apéro

REGISTER FOR THE EVENT VIA WEEZEVENT

La Suisse face à la blockchain

La Suisse devrait prendre l’initiative de faire adopter suffisamment tôt les standards internationaux liés à la blockchain. Genève a un rôle majeur à jouer.

La blockchain gagne en pertinence, tant à l’échelle mondiale qu’au sein de l’économie suisse. La montée en puissance de la blockchain symbolise la façon dont les nouvelles technologies sont en train de changer notre monde. Il est donc vital pour les entreprises de saisir l’importance de certaines avancées technologiques et d’anticiper leur impact sur leur modèle d’affaires.

Source : Le Temps

La Crypto Valley zougoise lutte contre le blues du secteur

Malgré une année difficile, marquée par la chute des cryptomonnaies et des valorisations des entreprises, les acteurs de la blockchain gardent le cap. La mairie de Zoug continue, elle aussi, à croire au miracle de ces nouvelles technologies.

Source : Le Temps