Benchmark : Smart Cities et Industrie 4.0 par Geneva Intelligence

Dans le contexte de la globalisation, l’industrie joue un rôle capital pour la compétitivité de l’économie du continent européen. Responsable de 15 % de la valeur ajoutée, de 80 % des innovations et de 75 % des exportations, ce secteur stratégique est en perte de vitesse depuis plusieurs décennies. Sa part de la valeur ajoutée au niveau mondial est ainsi passée de 36 % en 1991, à 25 % en 2011 sous la pression des économies en développement et en particulier asiatiques. En réponse à ces enjeux, de nouveaux modes de production se développent pour réinventer l’activité productive et maintenir sa présence sur les territoires. Parmi ceux-ci, l’industrie 4.0 promet d’accroître significativement la productivité et la réactivité de l’appareil productif à l’aide de technologies innovantes comme l’internet des objets, l’intelligence artificielle ou l’impression 3D.

Parallèlement à ce phénomène, la gouvernance des territoires connait également une transformation détaille sous l’impulsion des villes qui investissent des domaines de compétence préalablement réservés aux États, et souvent avec davantage d’ambition : stratégie de développement économique, politique environnementale ou infrastructures majeures. Cette extension de l’activité des villes répond à la métropolisation des échanges, et voit les centres urbains s’engager dans une compétition internationale pour accueillir les firmes et talents de l’économie globalisée. Dans cette course à l’attractivité, les années 2010 ont vu l’émergence du concept de Smart Cities, dans lequel les nouvelles technologies viennent informer et optimiser le pilotage des centres urbains de façon intelligente.

Cependant, ces deux transformations entretiennent de nombreuses synergies, tant par leur volonté d’optimiser l’usage des ressources que par les technologies sur lesquelles elles s’appuient. Pourtant, elles sont souvent associées à l’imaginaire des grandes métropoles, excluant au passage le rôle primordial que jouent les villes moyennes. La présente étude entend donc identifier et analyser les bonnes pratiques des Smart Cities européennes de taille moyenne en matière d’industrie 4.0, ainsi que l’impact de ces thématiques sur leur attractivité.

Source et rapport complet : Geneva Intelligence

DEFTECH-SCAN October 2021

This DEFTECH SCAN examines occurrences in military technology and capability development taking
place from mid-August to mid-October with some references to events in late June and July that were not
captured in the previous DEFTECH Scan report. It contains reporting on recent military, security, and
industry activities and announcements in Australia, the United Kingdom (UK), the United States (US),
Turkey, Indonesia, UAE, France, Russia, and China. Key insights and themes from the reporting period
include:

  • UK and China Shows and US Activity
  • Climate Change
  • Domestic Defence Industry Focus
  • Artificial Intelligence

Source : DEFTECH

Forschungsübersicht zu Künstlicher Intelligenz

Als Basistechnologie, die in allen Bereichen des täglichen Lebens Einzug findet, hat KI eine herausragende Bedeutung für den Forschungsstandort und die zukünftige Wertschöpfung in der Schweiz. Die geplante Plattform – die Swiss Artificial Intelligence Research Overview Platform (SAIROP) – soll eine Übersicht über die KI-Kompetenzen in der zerstreuten Forschungslandschaft der Schweiz darstellen. SAIROP wird die Sichtbarkeit von Schweizer KI-Forschungspartnern verbessern und damit für lokale und internationale Unternehmen und Forschungseinrichtungen einen neuen Zugang für die Initiierung zukünftiger Innovationsprojekte bieten.

Die involvierten Partner aus Forschungsförderung, Wissenschaft und Industrie tragen Informationen zu aktuellen Forschungsprojekten aus bestehenden Datenbanken zusammen, bereiten diese auf und machen sie mittels der neuen Plattform besser zugänglich – was in dem geplanten Detaillierungsgrad im europäischen Raum einmalig sein dürfte. Hier kommt der Connectome Knowledge Graph zum Einsatz: die Daten unterschiedlicher Quellen werden im Hintergrund verlinkt und ermöglichen so über SAIROP als zentraler Zugangspunkt die Kompetenzen Schweizer Forschungsgruppen anhand von aktuellen Projekten aufzeigen. SAIROP soll im Herbst 2021 lanciert werden und öffentlich zugänglich sein.

Zur vollständigen Pressemitteilung der SATW zu SAIROP.

Source : SWITCH