Swissintell Webinar : présentation et démonstration de 2 solutions/ensembles de sources performants pour la veille : Newsdesk et Dow Jones Factiva – 28.03.2019

Swissintell Webinar Sources

Pour les non-membres de Swissintell, il est nécessaire de s’inscrire ici :

Inscriptions

Les membres Swissintell 2019 recevront d’office, la semaine précédente, un code pour participer à ce Webinar.

Vous avez également la possibilité de renouveler votre adhésion à Swissintell pour l’année 2019 de profiter des tous les événements gratuitement !

Renouveler ou s’inscrire comme membre 2019 (paiement en ligne)

Programme du Webinar : 18h30 – 19h30

La veille opérationnelle suppose une bonne connaissance des outils et solutions disponibles sur le marché. A ce titre, il nous a paru utile de présenter et de montrer le fonctionnement, avec des démonstrations, de 2 outils et banques de données essentiels pour la veille, à savoir Newsdesk, de Lexis Nexis, et Factiva de Dow Jones.

Si ces solutions, qui existent déjà depuis un certain temps, ont eu le temps de faire leurs preuves et sont connues des spécialistes de la veille, une présentation plus exhaustive des caractéristiques propres et du fonctionnement de chacune permettra à chaque professionnel-l-e de Swissintell de mieux les connaître et de pouvoir les choisir en connaissance de cause.

Newsdesk, outil de veille d’analyse média (y compris réseaux sociaux) sera présenté par un de ses utilisateurs, spécialiste des outils de veille, Monsieur Maurizio Velletri, membre de Swissintell.

Factiva, banque de données de plus de 36’000 sources, permettant de faire aussi de la veille et des revues de presse, sera présenté par la représentante de Dow Jones en Suisse, Madame Diane Blanc, membre de Swissintell.

Maurizio Velletri, chargé de mission à l’Hospice général de Genève

Après avoir obtenu le Bachelor en Information documentaire à la HEG-Genève, Maurizio a occupé le poste d’assistant d’enseignement puis de recherche en se spécialisant dans les outils de veille stratégique. Il a pu mettre à profit ses connaissances à travers notamment deux projets de recherche pour la réalisation d’une plateforme de veille. Depuis 2 ans, il travaille à l’Hospice général, au service communication, dans lequel il a mis en place une équipe de veille sociale et stratégique, ainsi que des moyens et outils de veille tels que Inoreader et Newsdesk, qu’il utilise quotidiennement.

Diane Blanc, Dow Jones, Major Account Manager pour la Suisse

Actuellement, Diane Blanc est responsable des grands comptes pour la Suisse chez Dow Jones, après une expérience de plus de 10 ans sur le CAC40 (indice boursier du marché français). Elle est responsable de ventes, conseils et développement des institutions financières, des multinationales mais aussi des organisations internationales sur toute la gamme des solutions Dow Jones.

Diane a géré au cours de sa carrière chez Dow Jones une grande variété de comptes clients pour répondre aux besoins de la veille stratégique, concurrentielle, et du développement d’affaires. Diane répond aussi aux demandes réglementaires et aux besoins de vigilance tels que l’anti-blanchiment et l’anti-corruption dont elle a d’ailleurs une connaissance approfondie.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de l’information professionnelle et plus de 30 ans dans la vente et la distribution dans l’industrie informatique et matériel bureautique en Suisse et aux États-Unis, Diane a acquis aussi une connaissance importante dans l’industrie des médias. 

Diane parle couramment l’anglais et le français et détient un Bachelor of Science et Bachelor of Arts de l’Université de Georgetown, Washington, D.C.

GENEVA QUARTERLY EVENT: OSINT best practices and case studies – 28.05.2019 @ GCSP

Swissintell Event OSINT

Open Source Intelligence (OSINT) is much more than a simple collection discipline. Rather, it encompasses the technical, analytic and procedural tools needed to support strategic and operational decision making and action.

This event will demonstrate – through OSINT best practices and case studies – how businesses of all sizes can use OSINT to develop an effective, low-cost intelligence capability that supports all four pillars of intelligence for business.

REGISTER NOW VIA WEEZEVENT

Members get free access to the event. Renew your Swissintell membership for 2019 now!

Renew or apply for 2019 membership (online payment)

Key Takeaways:

  • OSINT as an instrument of strategic and operational decision making
  • The Lean Intelligence process
  • How to grow your awareness of relevant information sources
  • Open source tools for automated intelligence collection

Program :

  • 18.00: Welcome and registration
  • 18.30-18.40: Welcome message from the President of Swissintell
  • 19.30-19.45: Questions / Answers
  • 19.45-20.45: Drinks and Networking

Speakers

Aleksandra Bielska is an educator, researcher and consultant specialising in intelligence and its related disciplines. As an educator, she has taught intelligence theory and practice to public and private sector organisations, including at the NATO School in Oberammergau, Germany, the Geneva Centre for Security Policy (GCSP), Switzerland, and the Kozminsky University, Warsaw, Poland.

Aleksandra holds an M.A. in Intelligence and International Security from King’s College London, and a B.A. in Intelligence Studies from the Mercyhurst University’s Department of Intelligence Studies in Erie, PA, in the United States.

Chris Pallaris is Director and Principal Consultant of i-intelligence, a commercial intelligence consultancy based in Zürich, Switzerland. i-intelligence works to improve the intelligence, foresight and risk management capabilities of public and private sector organisations around the globe.

Chris has a degree in International History from the London School of Economics and Political Science, and an MBA from the Open University.

Guerre économique : un déni français

La France et l’Europe disposent-elles des bons outils pour peser dans la mondialisation à l’heure des guerres commerciales ? Quels sont d’ailleurs ces outils (champions nationaux, réglementations, tarifs douaniers…) et comment défendent-ils – ou non – les priorités stratégiques des Etats ?

Le commerce adoucit les mœurs. C’est ce que pensait Montesquieu et si l’on adhère à ce précepte, il en découle que la mondialisation économique à des vertus apaisantes. Une potion contre les passions tristes. De ce point de vue, l’idée-même de guerre économique relève de l’oxymore.

La réalité est tout autre en ce début de XXIème siècle : le conflit qui oppose la Chine aux États-Unis en donne davantage qu’un aperçu. Les deux pays se livrent une guerre commerciale impitoyable. Dans leur arsenal : des droits de douane, de l’espionnage industriel, et des outils juridiques, qui permettent en particulier aux Américains d’imposer leurs règles en dehors de leurs frontières.

Source : France Culture

Fuite de données : quel impact pour la Suisse ?

Près de 2,2 milliards de données collectées par des hackers: c’est le contenu de «Collection #1-5», plateformes d’identifiants volés diffusées à partir de janvier dernier sur internet. Selon une enquête de la RTS, 3,3 millions de comptes électroniques suisses y figurent, dont ceux de conseillers fédéraux et de l’armée.

Toutes ces données représentent pour l’essentiel des noms d’utilisateurs avec les mots de passe associés. Selon des spécialistes en cybersécurité, ces différentes plateformes appelées «Collection #1-5» constituent l’une des plus grandes effractions de données décelées à ce jour.

La RTS a analysé tous les courriels provenant de domaines suisses listés dans cette gigantesque archive, indique-t-elle mercredi sur son site. Et le constat semble clair: du Conseil fédéral à l’armée, en passant par des parlementaires, des conseillers d’Etat et des milliers d’employés de la Confédération et des cantons, c’est toute la Suisse qui est concernée par cette immense fuite de données.

Source : Le Temps

Interview de Jean-Pierre Hubaux, professeur à l’EPFL, directeur académique du Centre pour la confiance numérique.

FORUM : Interview

Profils, mots de passe, emails: tous piratés?

La révélation de la SonntagsZeitung est passée presque inaperçue il y a quelques semaines. Un quart des parlementaires suisses ont été touchés par un vol massif de données informatiques. La fuite s’appelle Collection#1; elle rassemble près de 800 millions d’adresses emails et de mots de passe. Le scandale devrait vous intéresser: avec des millions d’adresses suisses, il y a de bonnes chances que vous soyez concernés.

Alors profils, mots de passe, emails: tous piratés? Infrarouge a ouvert le débat mercredi 6 mars. Pour vérifier si votre adresse électronique a été piratée, deux adresses possibles:

– haveibeenpwned.com

– sec.hpi.de/ilc

Source : RTS – Infrarouge

La Suisse face à la blockchain

La Suisse devrait prendre l’initiative de faire adopter suffisamment tôt les standards internationaux liés à la blockchain. Genève a un rôle majeur à jouer.

La blockchain gagne en pertinence, tant à l’échelle mondiale qu’au sein de l’économie suisse. La montée en puissance de la blockchain symbolise la façon dont les nouvelles technologies sont en train de changer notre monde. Il est donc vital pour les entreprises de saisir l’importance de certaines avancées technologiques et d’anticiper leur impact sur leur modèle d’affaires.

Source : Le Temps

La Crypto Valley zougoise lutte contre le blues du secteur

Malgré une année difficile, marquée par la chute des cryptomonnaies et des valorisations des entreprises, les acteurs de la blockchain gardent le cap. La mairie de Zoug continue, elle aussi, à croire au miracle de ces nouvelles technologies.

Source : Le Temps