Nouvelle formation diplômante : CAS en veille stratégique

Vous souhaitez renforcer vos compétences en veille stratégique? Seule formation diplômante sur la veille en Suisse, le CAS en veille stratégique, organisé par la HEG-Genève, démarre fin octobre. Il fournit des outils et des méthodes permettant d’accroître la capacité d’innovation, de réduire l’incertitude, et de pratiquer la prospective.

Pour en savoir plus, participez à la séance d’information à distance le jeudi 11 juin à 17h30. Après avoir complété le formulaire, vous recevrez un lien pour participer à la session d’information.

Transformez dès à présent l’information en avantage compétitif !

CAS Veille HEG

HEG-Genève en partenariat avec Geneva Intelligence

Évolution des pratiques de veille en Suisse romande et rôle des professionnels de l’information dans la promotion de la veille

Hélène MADINIER, Professeure associée HES, Haute École de Gestion de Genève
et Stéphanie HAESEN, Chargée de cours HES, Haute École de Gestion de Genève

Cet article décrit l’évolution des pratiques de veille en Suisse romande depuis environ une quinzaine d’années, en se basant sur des enquêtes, des témoignages de praticiens concernant des cas particuliers, ainsi que sur le développement des réseaux : colloques, conférences et association professionnelle, le développement de la recherche appliquée et de la formation en veille. Finalement, il met en évidence quelques évolutions récentes observées. Pour chaque point, il met en exergue le rôle des professionnels de l’information.

Publié dans les Cahiers de la Documentation 2020/1

Intelligence Economique et politique : mémoire de Bachelor de Kilian Cuche

Cette étude, réalisée dans le cadre du Bachelor en Information Documentaire de la Haute École de Gestion de Genève, a pour objectif de déterminer les pratiques actuelles et les besoins futurs en Intelligence économique (IE) dans les cinq plus grands partis politiques suisses.

Pour mener à bien cette étude, une introduction théorique a été réalisée afin de cerner le sujet et présenter les différentes notions abordées lors de l’enquête. Plus particulièrement l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le domaine de la communication d’influence, des relations publiques et du marketing politique ainsi que leurs liens avec les pratiques d’IE.

Afin de récolter les données, un questionnaire a été envoyé aux parlementaires et secrétariats fédéraux et cantonaux des cinq plus grands partis politiques suisses, à savoir l’UDC, le PS, le PLR, le PDC et Les Verts. De plus, des interviews ont également été menées avec certains politiciens et professionnels afin d’enrichir et approfondir l’analyse.

Voici les résultats importants qui ressortent de cette enquête :

  • Les dangers apportés par les TIC dans les processus politiques ne sont pas compris dans leur globalité ;
  • L’IE est encore une thématique vague pour la classe politique suisse ;
  • Les pratiques en IE ne sont pas uniformes entre les partis politiques ;
  • En comparant les trois piliers de l’IE, on constate des manques de pratiques au niveau de la veille et de la protection des informations par rapport à l’influence ;
  • De manière générale, les prestations en IE ne suscitent pas un grand intérêt auprès de la classe politique suisse

Il reste donc encore un grand travail de sensibilisation à faire concernant l’usage des nouvelles technologies et leur impact sur les processus politiques. De plus, la valeur ajoutée de l’IE est encore trop méconnue de la classe politique. Il est donc nécessaire de continuer à promouvoir cette discipline sur tous les terrains, y compris en dehors de la sphère de l’entreprise.

Un état du marché des entreprises suisses proposant des services qui peuvent répondre aux besoins en IE des partis politiques a également été réalisé. Il se trouve que plus de 3000 entreprises présentes en Suisse sur le marché très large de l’IE (veille, protection, influence) ont été recensées dont 40 qui couvrent complètement le spectre de l’IE. La veille est le domaine de l’IE le moins représenté sur le marché.

Source et document complet : RERO DOC