Une nouvelle banque suisse happée par le scandale 1MDB

La banque privée genevoise Lombard Odier a transmis au moins 900 pages de documentation au Ministère public de la Confédération et à la justice de Singapour concernant l’un de ses clients, Youssef Otaiba, ambassadeur des Emirats Arabes Unis à Washington.

L’information apparaît dans des e-mails de l’ambassadeur et de ses proches, piratés par un mystérieux groupe de hackers baptisé Global Leaks. Le contenu des courriels, dont Le Temps a reçu copie, a été révélé cet été par le Wall Street Journal.

Source : Le Temps

L’affaire 1MDB se lit comme un manuel du parfait blanchisseur

Pour détourner 4,5 milliards de dollars – dépensés en jets privés, yachts, bijoux, soirées au casino, tableaux et appartements de luxe – les dirigeants du fonds malaisien 1MDB et leurs complices ne se sont pas rendus dans des paradis fiscaux de seconde catégorie. Ils ont opéré à Singapour, en Suisse, au Luxembourg et aux Etats-Unis. Des centres de premier ordre où les systèmes antiblanchiment devraient être irréprochables. C’est loin d’être le cas, comme le montre la dernière plainte civile américaine visant les acteurs du scandale.

Source : Le Temps

Scandale 1MDB: Singapour inflige une amende de 500 000 francs à Credit Suisse

Après deux ans d’enquête, le régulateur financier singapourien sanctionne Credit Suisse et une banque singapourienne pour plusieurs violations des lois sur le blanchiment et contrôles défaillants des transactions.

Source : Le Temps