Souveraineté numérique: la Suisse se mobilise enfin!

La Suisse a, dans son Histoire, creusé des trous dans les Alpes pour assurer sa sécurité et préserver son indépendance et voilà que, sans combattre, le pays a confié le stockage d’une partie des données de l’Administration fédérale à des sociétés étrangères. L’appel à la chinoise Alibaba et aux américaines Amazon, IBM, Microsoft et Oracle, a surpris tous ceux qui s’inquiètent de la perte de souveraineté du pays, dans un des domaines clé de sa sécurité digitale. La Suisse, colonie numérique de la Chine et des États-Unis?

La décision a eu pour conséquences, heureuses, de réveiller les consciences. Une initiative parlementaire a été déposé à Berne, signée par tous les partis. En Suisse romande, la présidente du gouvernement vaudois, la Conseillère d’État Nuria Gorrite, a lancée l’idée d’un cloud souverain romand, un projet qu’elle entend mener avec la conférence latine des directeurs cantonaux du numérique. Et au bout du lac, un groupe de travail teste désormais la faisabilité d’un cloud sécurisé à l’intention de la Genève internationale.

Source et article complet : Le Temps

Conférence Swissintell – Cybersecurity Technologies: An overview of trends in Switzerland and abroad du 2 décembre 2021 au CYD Campus

Lors de notre dernier événement du 2 décembre 2021 au Cyber-Defence Campus (CYD), notre stagiaire nous a présenté les projets qu’elle a mis en place durant son stage d’été, puis les participants ont pu, en avant-première, assister à la présentation du rapport « CYBERSECURITY TECHNOLOGIES: An overview of trends in Switzerland and abroad » par Michael Tsesmelis suivi par des explications détaillées sur la manière d’évaluer les technologies en matière de cyberdéfense par le Dr. Dimitri Percia David.

Swissintell - Event 2.12.21

Durant la première partie, Dr. Alain Mermoud – président de Swissintell – a donné quelques nouvelles de l’association en révélant les futurs événements planifiés (visibles dans l’onglet Events sur notre site) puis Amina Bouslami – qui a effectué son stage de juillet à octobre chez Swissintell – nous a présenté les résultats des différents projets qu’elle a réalisés, notamment : un tableau de bord, visible sur la plateforme netvibes, mettant en valeur la mise en place d’une veille sur 3 thématiques ( « faire de la veille », « la protection des données » et « les cyber menaces »), ainsi qu’une vidéo de présentation de l’association Swissintell qui sera utilisée à des fins de promotion.

Swissintell - Event 2.12.21

Dans la deuxième partie, Michael Tsesmelis – étudiant en gestion et data science – nous a présenté le rapport « Cybersecurity Technologies An Overview of Trends & Activities in Switzerland and Abroad » auquel il a contribué. Ce document vise à informer un large public s’intéressant à la cybersécurité, des activités du CYD. Le rapport aborde plusieurs points. Il présente, tout d’abord, le contexte politique ainsi que les plus importantes technologies émergentes en matière de cybersécurité en Suisse avant de se focaliser sur 5 technologies en particulier : la 5G, le Big Data, le Machine Learning, la Blockchain et le contact tracing. Toute une section vise ensuite à expliquer comment ces différentes technologies sont analysées dans leur utilisation sur le marché. Pour finir, une présentation des différentes collaborations et des startups présentes en Suisse est faite. Une partie est également dédiée aux emplois.

Swissintell - Event 2.12.21

Durant la troisième partie, Dr. Dimitri Percia David – chercheur post-doctorant au CYD Campus – nous a donné des explications plus détaillées au sujet d’une partie du rapport qui présente son travail, à savoir la manière d’évaluer les technologies en matière de cyberdéfense. Il a tenté de vulgariser, autant que possible, le langage très technique de ce domaine, afin de le rendre accessible à un large public. Il nous a notamment expliqué que deux variables sont utilisées pour évaluer les technologies en vue de les acquérir pour la cyberdéfense : le développement des technologies et l’attention portée à la sécurité de ces mêmes technologies. L’objectif de sa recherche est de trouver de quelle manière une technologie est susceptible d’évoluer, afin d’avoir des modèles qui aideraient à évaluer et prévoir le développement de futures technologies. Sa présentation est disponible sur le site de Swissintell dans l’espace réservé aux membres.

Swissintell - Event 2.12.21

La conférence s’est terminée sur un temps de questions/réponses, puis les participants ont pu s’entretenir autour d’un buffet pour terminer cette année particulière.

Swissintell - Event 2.12.21