Quand les données récoltées en Suisse contredisent celles des voisins

Les scientifiques suisses qui enregistrent les émissions de gaz à effet de serre depuis la station alpine du Jungfraujoch cherchent à faire reconnaître leurs données par ceux qui appliquent l’accord climatique de Paris. Ils ont parfois enregistré des émissions plus élevées que celles signalées par des pays individuels.

La station de surveillance suisse – le plus haute en Europe – est accessible en train. C’est l’une des trois stations à même de surveiller les gaz à effet de serre de plusieurs pays. L’Irlande et l’Australie abritent les seules autres stations de ce type dans le monde.

Source : swissinfo

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.