L’industrie du cryptage mise sur les avancées en physique quantique de l’UNIGE

Changement d’échelle en physique quantique: des chercheurs genevois prouvent l’intrication de 16 millions d’atomes au sein d’un cristal d’un centimètre traversé par un photon. Cette avancée confirme la théorie sur laquelle reposent les réseaux quantiques du futur.

Les lois de la physique quantique permettent aujourd’hui d’émettre des signaux dont toute interception par un tiers est aussitôt détectée. Cette propriété est essentielle pour la protection des données et plus spécifiquement pour l’industrie du cryptage, qui peut désormais garantir à ses clients que leurs messages n’ont pas été lus en chemin.

Source : 24 Heures

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.