Les biotechs romandes plongent en bourse

Pour développer leur technologie en restant indépendantes, trois entreprises lémaniques sont récemment entrées au Nasdaq à New York ou à l’Euronext à Paris. Un passage obligé mais délicat.

Les titres de biotechnologie restent des valeurs spéculatives et les entreprises de biotechnologie n’ont généralement pas d’autres choix que d’entrer en bourse, à moins de trouver un nouvel acquéreur.

Source : Le Temps

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.