La Finma s’inquiète du blanchiment d’argent en Suisse

Le risque de blanchiment en provenance de pays émergents reste élevé. La prévention doit aussi s’appliquer aux modèles d’affaires numériques, rappelle le gendarme des marchés financiers, qui présentait ce mardi son rapport annuel pour 2016.

Source : Le Temps

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.