«Il serait logique d’entendre Edward Snowden»

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2437ca84-1104-11e4-befc-d0fb0d39023d/Il_serait_logique_dentendre_Edward_Snowden

L’avocat zurichois Marcel Bosonnet est mandaté par une équipe internationale de juristes pour examiner dans quelles conditions l’ancien consultant de la NSA, l’agence de renseignement américaine, pourrait venir en Suisse afin d’y être entendu par les autorités

L’avocat zurichois Marcel Bosonnet est en train d’examiner la possibilité de faire venir Edward Snowden en Suisse afin d’y être entendu, a révélé laNZZ am Sonntag dimanche. L’homme de loi a été approché par l’avocat berlinois Wolfgang Kaleck pour clarifier les conditions juridiques dans lesquelles l’ancien consultant de l’Agence américaine de renseignement NSA pourrait être autorisé à se rendre en Suisse. Edward Snowden, dont les révélations ont mis en pleine lumière l’espionnage généralisé des communications auquel se livrent les Etats-Unis, séjourne actuellement en Russie au bénéfice d’un asile temporaire. Son extradition est réclamée par les Etats-Unis, où il est poursuivi pour avoir divulgué des secrets d’Etat.

La Suisse, nouvel eldorado du stockage de données virtuelles

http://www.rts.ch/info/suisse/5998275-la-suisse-nouvel-eldorado-du-stockage-de-donnees-virtuelles.html

Grâce à un cadre législatif séducteur, le secteur du stockage des données virtuelles est en plein essor en Suisse, certaines firmes affichant une croissance impressionnante.
Le stockage de données est en plein essor en Suisse et la demande dans le secteur de la protection des données ne cesse de s’agrandir.

Stimulée par les révélations d’Edward Snowden, par la protection de la sphère privée inscrite dans la Constitution suisse et par la neutralité helvétique, la croissance des entreprises de stockage virtuel atteint des niveaux record, selon un article de USA today paru samedi.

Jusqu’à 140% de croissance
“Nous avions 15’000 nouveaux clients par mois avant l’affaire Snowden. Depuis, nous affichons une croissance de 140%”, affirme la compagnie suisse Wuala, qui fournit des espaces de stockage dans des “coffres-forts virtuels”. Idem chez Artmotion, qui souligne que “depuis les premières révélations, nos revenues ont augmenté de 45%”.

La demande est telle que la compagnie SafeHost, fraîchement installée en Suisse, est en train de construire près de Genève le plus grand centre suisse de stockage de données. Il s’étalera sur 5000m2, soit l’équivalent d’un petit terrain de football.